Référencement naturel ou payant : que choisir ?

Vos pages web n’arrivent pas en tête des milliards d’autres pages concurrentes, sans des actions concrètes de votre part. Dans cette optique, deux disciplines s’opposent : le référencement payant (SEA) et le référencement naturel (SEO). Pour vous accompagner à prendre le bon choix, nous avons confronté les deux méthodes sur sept points importants.

1.      Professionnel requis

SEA et SEO nécessitent tous les deux l’intervention d’une agence référencement, une équipe de professionnels en la matière.

Un consultant SEA vous accompagne dans l’optimisation de votre campagne Google Ads, notamment dans le choix des mots-clés à acheter.

Un consultant SEO vous accompagne pour mettre en place toute votre stratégie de référencement naturel. Audit SEO, stratégie éditoriale et sémantique, optimisation de la structure du site, rédaction web…

2.      Rapidité de la visibilité

La visibilité est quasi immédiate avec le SEA. Dès que vous avez placé les enchères, votre site va s’afficher sur les requêtes d’internautes sur les mots-clés choisis.

Le SEO nécessite la mise en place de plusieurs techniques : netlinking, stratégie de mots-clés, structuration des URL, production de contenus de qualité, etc. Ce qui fait qu’il faut parfois quelques mois pour jouir des résultats de l’optimisation.

3.      Positionnement obtenu

Avec le référencement payant, l’affichage de votre site en haut de la première page de résultats de Google est garanti.

Le classement de votre site/page dépend de l’efficacité et de la pertinence de la campagne entreprise. Vous gagnerez la première place avec de bons mots-clés, des contenus de qualité et un site respectant les exigences des moteurs de recherche.

4.      Pérennité des résultats

Le référencement payant a un effet limité dans le temps. Votre site n’est plus affiché sur la première dès que vous cessez de payer.

Le référencement naturel améliore la visibilité du site et consolide sa notoriété. Elle a un effet prolongé dans la durée. Et un site web qui a conquis l’estime des internautes le restera, du moment qu’il garde sa valeur et respecte ses engagements.

5.      Portée du référencement

Le SEA vise une audience beaucoup plus ciblée. Il s’adresse à des clients prêts à consommer le service ou à acheter le produit. Cela peut être un désavantage puisque le champ de prospection est limité.

Le SEO permet de se positionner sur une infinité de mots-clés, y compris les mots-clés secondaires et les mots-clés de longue traîne. Il peut viser un public plus large, y compris les mobinautes et les utilisateurs de réseaux sociaux.

6.      Valeurs ajoutées du référencement pour les utilisateurs

Les internautes ignorent les liens sponsorisés (référencement payant) lorsqu’ils cherchent des informations avant d’acheter un produit/service. Les pages promues dans le cadre du SEA ne contiennent généralement pas le contenu qu’ils recherchent.

Produire des informations utiles aux internautes fait partie des missions d’une agence référencement naturel. Elle apporte des réponses pertinentes à leurs requêtes. Elle s’occupe également de l’amélioration de l’expérience utilisateur (interface intuitive, navigation agréable, design attractif…).

7.      Valeurs ajoutées du référencement pour le propriétaire du site

Le SEA offre d’office une position préférentielle à votre site. Ce dernier reste à portée de clic des prospects et des futurs clients durant la campagne.

Les contenus web proposés par le SEO véhiculent la valeur et l’image de la marque ou de l’entreprise. Ces contenus montrent également au public l’expertise et le savoir-faire de la marque/entreprise.

Conclusion

S’il est beaucoup plus avantageux d’opter pour le SEO, combiner les deux techniques s’avère être une stratégie gagnante.